Ne jamais cesser de rêver…

parce qu’un jour, les rêves se réalisent même s’il faut le temps…

Vivre le moment présent à fond parce qu’un jour on vit ses rêves et alors, on ne veut perdre aucune minute de ce temps si précieux…on savoure chaque instant passé et, même si parfois il faut attendre, ça n’est rien, non vraiment rien, en comparaison avec le bonheur qui est à vivre…

Alors je rêve…en attendant…


pas facile d’arriver jusqu’ici mes loulous !!!


 

 

ça vaut la peine d’y croire et de se battre pour réaliser ses rêves et ceux des autres…

 

 

 une période difficile pendant laquelle je ne me suis plus permis de rêver….

cette période là difficile, longue….

 

Rêver est quelque chose de formidable,

un être qui ne rêve plus cesse d’exister,

 perd son goût de vivre…

Si on croît en ses rêves,

on peut s’en approcher…

 Une dernière chose :    un de mes rêves, le premier……

réalisez les vôtres

 Et surtout

 

ne jamais briser les rêves des autres…..

 

 

 

 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Apprecier ce que les autres font pour nous
est la plus belle façon
 
de leur dire
 
 merci
 
 
 
 
 
merci mes amis d’être présents
 
 
(va ptet falloir passer au plan B: ME caser : suis pas sure que vous ayez la paix sur ce coup là )
 
 
mille baisers mes loulous
 
 
 
 
 
 
 
 
 

merci ma sandy  

 

 

 

 

Moi, je ne choisis pas d’être un homme ordinaire,

C’est mon droit de ne pas être ordinaire, si je le peux.

 

Je recherche des occasions et non la sécurité,

Je ne veux pas être un citoyen brimé, avili et abruti,

Pour avoir laissé à l’état le soin de prendre en charge mon existence.

 

Je veux courir des risques calculés, pour rêver et construire,

Pour échouer et réussir.

 

Je refuse de troquer une incitation contre une rose.

 

Je préfère les défis de la vie à une existence garantie.

Je préfère les joies de l’accomplissement au calme moisi de l’utopie.

 

Je n’échangerai jamais ma liberté contre un bienfait,

Ni ma dignité contre un cadeau.

 

Jamais je ne m’agenouillerai devant un maître,

Jamais je ne courberai par ses menaces.

 

Etre droit, orgueilleux, intrépide…cela coule dans mes veines.

Pour être maître de mes pensées et de mes actes,

Jouir des bénéfices que m’apportera mon œuvre,

Regarder le monde en face…

 

 

Et dire : Voilà ce que j’ai fait !!!

C’est ça  ETRE UN HOMME

 

 

                                                                                                                                                                                 Dean ALPHANGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                   


 
 
c’est le mois d’août… Et plus le temps passe et plus cela sent pire…
 (je sais, elle est facile, mais je le pense vraiment)…
Je ne vous parle pas de la semaine du 15 août, la pire de l’année.
 j’ai mauvais esprit… C’est bien connu…
Je pourrais présenter mes excuses à ceux qui pensent sincèrement que de bouffer du trèfle va arranger leurs échalottes, mais même pas.
Moi aussi j’espère toujours dans le truc miracle, mais pas quand le miracle c’est nous prendre pour des cons…
sur ce je reste etonnée:
on peut abandonner des chiens sur la route  mettre les autres a bas villipender et tyranniser ou mentir ou casser des ames naives aimantes aidantes
certains restent  aimés
 comme quoi mes loulous
 
 
 
il parait que c le progres
 
 
 
 
 
 
 
il parait
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
Une fille aveugle se détestait tellement parce qu’elle était aveugle.
Elle haïssait tout le monde sauf son ami un garçon.
Il était toujours là pour elle.
Un jour, elle lui dit: « Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi. »
Un jour, quelqu’un lui a fait le don de ses yeux, un donneur anonyme.
Quand les bandages ont été enlevés, elle fût capable de tout voir incluant son ami le garçon.
Il lui demanda: « Maintenant que tu peux voir le monde, te marieras-tu avec moi? »
La fille le regarda et elle vit qu’il était aveugle aussi.
La vue de ses paupières fermées la bouleversa.
Elle ne s’attendait pas à ça.
La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie la mena à refuser de le marier.
Son ami la quitta en pleurs et quelques jours plus tard lui écrivit une note qui disait :
« Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu’ils deviennent les tiens, ils étaient les miens. »

Voici comment le cerveau humain fonctionne souvent quand notre état change. Seulement très peu de personnes se rappellent ce qu’était la vie avant, et qui était toujours à leurs côtés dans les situations les plus difficiles et douloureuses…

*La vie est un Cadeau*

Aujourd’hui avant de dire un mot cruel — rappelle-toi de celui ou celle qui ne peut pas parler.

Avant de te plaindre du goût de la nourriture — pensez à celui ou celle qui n’a rien à manger.

Avant de te plaindre de ton mari ou de ta femme — pense à celui ou celle qui implore Dieu pour un compagnon ou compagne.

Et quand tu es fatigué (e) et tu te plains de ton travail — pense à celui ou celle qui n’a pas d’emploi, la personne handicapée et ceux et celles qui aimeraient avoir un travail.

Et quand les pensées déprimantes semblent t’abattre — mets un sourire sur ton visage et pense que : tu es en vie et tu es encore là.

 
 
 
 
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 86 autres abonnés